Régis Léger alias Dugudus est affichiste, streer-artiste et illustrateur. Il vit à Paris et se passionne pour la représentation de l’image sociale et politique française.

Issues de notre histoire et de notre culture graphique, les affiches politiques qui portaient des messages de résistance et d’espoir, ont aujourd’hui presque disparu. Dugudus poursuit cette tradition en offrant une nouvelle identité à l’image engagée. Il réalise à 20 ans sa première affiche politique en collaboration avec François Miehe, fondateur du collectif Grapus issu des Ateliers Populaires de mai 68.

Après avoir étudié en France (école Estienne et école des Gobelins), il poursuit son parcours à Cuba en 2010 au sein de l’ISDi (Institut Supérieur de Design) à la Havane. Il a 22 ans quand il entreprend ce que personne n’avait jamais entrepris avant lui, raconter l’histoire de l’affiche cubaine. Son travail devient un livre, Cuba Grafica, publié en 2013 aux éditions l’Echappée, dont la sortie sera saluée par la presse et les médias français. Il travaille aux côtés des plus grands graphistes cubains et apprend à imprimer ses propres images en sérigraphie.

Au cours d’un séjour en Argentine, il rencontre Diego Posadas à Buenos Aires, graphiste militant du Taller Popular de Serigrafia (Atelier Populaire de Sérigraphie). De 2001 à 2007, le TPS sérigraphiait directement dans la rue ses affiches de révolte contre la politique du gouvernement. Régis Léger transporte le projet à Paris et monte son premier atelier de sérigraphie de rue sur le parcours du cortège du 1er mai 2012. Comme à Buenos Aires les images sont imprimées dehors et distribuées directement aux manifestants. Cette expérience rencontre un franc succès et se renouvelle à plusieurs reprises, notamment lors des rassemblements pour le Mariage pour Tous, Nuit Debout et lors du 1er mai.

Sur les images qu’il placarde ou peint sur les murs de nos villes, Dugudus interpelle les passants avec humour et provocation tout en désacralisant la politique. Ses créations ont pour mission de nous bousculer et de nous faire réagir sur les enjeux de notre société.

Il est membre-fondateur du collectif « Formes des Luttes » qui se crée en pleine mobilisation contre la réforme des retraites en 2019. L’intention est de redynamiser le secteur de l’affiche politique en créant des liens entre chaque auteur et en y intégrant au mieux la jeune génération de graphistes.

Ses affiches sont exposées dans de nombreuses biennales et festivals de graphisme. Elles ont également intégré les fonds de musées nationaux et étrangers. Dugudus offre régulièrement workshops et conférences sur son travail.

 

Régis Léger aka Dugudus is a french graphic designer – illustrator who is passionately fond of illustrations of social and political pictures.



These political posters originating from France history delivered messages of hope and resistance, but have, nowadays, almost disappeared. Dugudus continues this tradition by offering a new identity to these socially and politically commited pictures. He realized his first political poster at 20 years old, with François Miehe, founder of Grapus and the « Ateliers Populaires » of May 68. 



After studying in France (Estienne and Gobelins school), he went to Cuba in 2010 in the ISDI (Hight School of Design) in Havana. He is 22 years old when he sets about doing what nobody had done before him: telling the story of Cuban Poster. He gradually thought of making a book on it. And it was finally published in 2013 by the « Echappée » editions . Its release was greeted by the press and the French media. He worked alongside the greatest Cuban designers and learnt to print his own pictures in silkscreen printing.



During a stay in Argentina, he met Diego Posadas in Buenos Aires, a graphic activist of the Popular Silkscreen Workshop. From 2001 to 2007, the TPS printed directly its posters of revolt on the streets to protest against the country’s policy and economy. Regis Léger carried on the same project  in Paris and started his first street silkscreen workshop during the demonstration of  May 1st, 2012. This experience turned out to be a great success and was renewed several times, especially during gatherings for « Marriage for everyone » or « Nuit Debout ».



On his posters, stuck up on Paris walls, Regis Léger called out to pedestrians with humor and provocation while deconsecrating politics. His pictures are   aimed to uspet us and make us react to the challenges of our society.

Régis Léger is keen on travelling and has illustrated his adventures through numerous sketchbooks which affirm a diligent and rigorous drawing practice.



His posters are exhibited in numerous biennials and graphic festivals (Poster Biennial of Warsaw, Graphic festival of Paris, Museum of Ogaki in Japan…) He gives numerous workshops and lectures on his work.

 

Expositions

2020
Exposition salon « Jeune Création », Galerie Thaddaeus Ropac, Pantin

2019
Exposition En droits ! pour les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme,
Musée de l’Homme, Paris
BICeBé, Biennale de l’affiche, Bolivie

2018
Exposition personnelle Festival Route du Sirque, Château de Nexon – Limousin
Exposition personnelle « Affiches en lutte ! », Point Ephémère – Paris
Exposition personnelle, salon « Jeune Création », cour d’honneur de l’école nationale des Beaux-Arts de Paris

2017
Exposition personnelle La manufacture d’images, Centre culturel Le BIEF, Ambert – Auvergne
Expression, Image, Liberté, Maison du jeune citoyen, Schiltigheim – Alsace
« Pressez-vous » à l’ESAM Caen
« Résister », exposition au Palace à Ath avec l’affichiste Titom – Belgique
BICeBé, Biennale de l’affiche – Bolivie

2016
(Un)geduldigen papier, Dresde – Allemagne
Exposition personnelle « Ich Bin Dugudus », Serigraffeur Gallery, Berlin – Allemagne
« Pendant ce temps là en France », Galerie UQO – Quebec
Affiches contre le racisme, Musée de l’immigration – Palais de la Porte Dorée, Paris
Triennale de l’affiche politique de Mons – Belgique
Ecuador Poster Bienal – Equateur

2015
Exposition « Graphisme contemporain et engagement(s) » à la BNF, Bibliothèque National de France François Mitterrand, Paris

2014
Biennale du graphisme d’Echirolles
Exposition personnelle, Slow Galerie, Paris
Lahti Poster Triennal – Finlande

2013
Fête du graphisme, Paris
Ogaki Poster Museum – Japon

2012
Biennale de l’affiche de Varsovie – Pologne

 

Musées

Les affiches de Dugudus sont présentes dans les fonds des museés et institutions suivantes :
– le MUCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) à Marseille
– la BDIC (Biblothèque de Documentation International Contemporaine) à Nanterre
– Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée à Paris
– la BNF (Bibliothèque François Mitterand) à Paris
– le Musée Carnavalet à Paris
– le Musée de l’histoire vivante à Montreuil